VENDRESONBLE

L'analyse technique des marchés à terme des matières premières agricoles

@interagri Très forte hausse des cours du blé sur Euronext

inter-agri.com

Nette progression des cours hier, un faisceau d’élément fondamental et technique propulsant les cours du blé sur de plus haut niveau

La situation en Ukraine et les craintes de sècheresse aux USA cristallisent toujours l’attention des opérateurs. Les prix devraient donc s’orienter à la hausse pour l’ensemble des commodities avec, si la situation venait à s’enliser, des conséquences non négligeables pour le secteur agricole. Un sous-investissement dans le secteur agricole réduirait en effet le potentiel des cultures

La baisse de la parité €/$ donnait également des arguments de hausse sur les cours européens, ces derniers gagnant en compétitivité sur la scène internationale.

On notera que l’USDA indiquait hier un retard dans les emblavements de près de 50 % inférieur à la moyenne quinquennale. Cela maintenait également de la tension sur les cours.

La journée s’annoncent encore une fois volatile avec des prises de profits qui devraient prendre place. Attention également aux différentes craintes qui retiennent en haleine la planète des grains.

Blé

L’état des cultures outre atlantique retient toujours l’attention des opérateurs avec des conditions de cultures jugées peu satisfaisantes. Même si les pluies récentes rassurent les opérateurs, il est vrai que certains bassins de productions agricoles souffrent pleinement de la sècheresse historique qui sévit aux USA et des températures toujours froides. Les températures redescendent depuis peu sous le point de congélation et pourrait avoir provoqué des dégâts sur les cultures.

Le weather market maintient donc toujours des incertitudes au niveau mondial, rappelant aux opérateurs la fragilité de la situation des matières premières agricoles, le moindre incident climatique notable pouvant propulser les cours vers de plus hauts niveaux.

En France les faibles précipitations depuis un mois font craindre pour les rendements, d’autant plus que peu d’eau est annoncée prochainement. Si la situation venait à perdurer en France et plus largement en mer noire cela aurait des conséquences sur l’orientation des cours.

La baisse de la parité €/$ donnait également des arguments de hausse sur les cours européens, ces derniers gagnant en compétitivité sur la scène internationale.

Au-delà de l’aspect fondamental, la clôture hier 15 Avril des options sur l’échéance Mai engendrait des positions de couverture et de nombreux opérateurs réalisaient du ‘Short covering’ afin de gérer le risque sur les options.

Les cours du marché à terme d’Euronext en blé s’appréciaient hier de + 7,25 €/T sur l’échéance Mai 2014 à 221.25 €/T. Outre atlantique, le blé échéance Mai 2014 clôturait en hausse de + 23 cents à 7.0175 $/boisseau.Les cours repassent ainsi au-dessus du niveau des 7 $

Colza

Les oléagineux restent donc toujours à l’écoute de la demande chinoise mais également des problèmes logistiques au Brésil au niveau portuaire, impactant la réactivité de ce pays à l’export. La demande reste cependant ferme à court terme, entretenant la bonne tenue des cours.

Les bons chiffres de la trituration US soutenaient également les cours.

Le colza sur le marché d’Euronext marquait une hausse de + 3,25 €/T par rapport à la clôture de la veille pour venir se placer sur le niveau des 419.75 €/T sur Mai 2014. On notera que les cours en nouvelle récolte augmentaient plus modestement de +1.75 €/T sur l’échéance Août 2014 à 373.25 €/T. Les graines de soja US échéance Mai 2014 clôturaient à 15.0125 $/boisseau, marquant ainsi une belle progression de + 25 cents par rapport à la veille. Les cours repassent ainsi au-dessus du niveau des 15$

Maïs

Il faudra surveiller dans les prochains jours l’avancement des semis américains de maïs qui peinent à se finaliser en raison de conditions climatiques froides. Le retard s’accumulant, ceci pourrait profiter à une augmentation de la sole en soja US.

Malgré la progression du marché à terme d’Euronext, les cours physiques en maïs peinent à prendre de la hauteur compte tenu du niveau des produits d’importations et d’une demande sur le nord communautaire peu présente. Les cours restent toujours à l’écart des soubresauts des cours des autres matières premières.

Sur Euronext, le maïs échéance Juin 2014 clôture en hausse de + 0.25 €/T à 189.25 €/t. Outre atlantique, le maïs échéance Mai 2014 clôturait à 5.0375 $/boisseau en hausse de + 0,75 cents.

Publicités

Poster un COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s