VENDRESONBLE

L'analyse technique des marchés à terme des matières premières agricoles

@interagri Stabilisation des cours après la grande baisse sur le blé

inter-agri.com

Les prises de profits ralentissent, laissant le marché sur d’importants niveaux de support, ce qui suscite le repositionnement des acheteurs. Dans ces conditions, un rebond est à envisager à court terme. Les fondamentaux qui justifient les niveaux de prix actuels sont confortés par le retour des acheteurs qui tentent de profiter de l’opportunité pour accentuer leurs couvertures. Après l’importante baisse de ces derniers jours, le rebond est certes de mise mais reste fragile à la vue de fondamentaux peu enclin pour le moment à faire bondir les cours grandement.

Blé

Les cours du blé résistent à la baisse malgré les conditions favorables aux récoltes aux États-Unis et au Canada. Les craintes se sont dissipées peu à peu quant aux semis en Ukraine et en Russie.

La concurrence est toujours rude sur la scène internationale avec l’Egypte qui se fournit encore chez l’ensemble des grands pays exportateurs en blé. Sur cette campagne de commercialisation, le fait que l’Egypte achète du blé US est une première qui marquera les opérateurs.

On notera également que le gouvernement Argentin annonçait des possibilités d’export pour 1.5 millions de tonnes de blé supplémentaires.

En naviguant toujours autour des 200 €/T sur l’échéance Mars 2014, les cours terminaient finalement la journée d’hier à 195 €/T, en hausse de + 2 €/T par rapport à la veille.

A Chicago, le blé s’affichait en hausse de + 4.50 cent par rapport à la clôture de la veille sur le niveau des 5.7350 $/boisseau sur l’échéance Mars 2014.

Colza

Malgré des activités de récoltes et de meilleurs rendements qu’attendus, les cours US ne baissaient pas pour autant de manière conséquente, en lien avec une demande sur la scène internationale toujours bien présente. La belle progression des cours US donnait des arguments de hausse aux cours européens.

Le rythme des exportations en soja pour 2013-14 au départ des Etats-Unis reste en effet très soutenu. L’USDA indiquait hier une vente de 140 000 t de soja US pour la campagne de commercialisation 2013/14 vers une destination inconnue.

Les prix du pétrole à New York terminaient la séance d’hier en baisse, pénalisés par la perspective d’une hausse de l’offre mondiale de brut, mais également suite au processus de dialogue sur le programme nucléaire iranien.

Les cours du colza sur Euronext progressaient hier de + 4 €/t à 360.25 €/t sur Février 2014. Outre atlantique, le soja US marquait une nouvelle hausse de +15.75 cents à 12.9425 $/boisseau sur l’échéance Mars 2014.

Maïs

Au global, le maïs est sous pression en raison de bonnes disponibilités aux USA, mais également en raison des cargos rejetés par les autorités phytosanitaires chinoises pour cause de maïs OGM non autorisés. On notera que le conseil des grains des États-Unis s’est rendu en Chine pour tenter de résoudre la question des OGM.

Le récent rapport de l’USDA remettait néanmoins un peu d’espoir concernant une évolution vers le haut des cours du blé en raison de la baisse non prévue des stocks et des rendements aux USA.

Sur le marché européen, le maïs s’affichait à 175.75 €/T sur l’échéance Janvier 2014, soit un niveau en légère baisse de – 0.75 €/T par rapport à la veille. Le maïs US pour sa part s’affichait en légère hausse de + 1.75 cents à 4.3450 $/boisseau sur l’échéance Mars 2014.

Publicités

Poster un COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s