VENDRESONBLE

L'analyse technique des marchés à terme des matières premières agricoles

@interagri l’Egypte achète 120 000 t de blé Russe

inter-agri.com

Les prises de profits ralentissent, laissant le marché sur d’importants niveaux de support, ce qui suscite le repositionnement des acheteurs.

Blé.

Les cours du blé perdaient de leur vigueur en cours de journée, suite à la parution des résultats de l’appel d’offres de l’Egypte qui finalisait l’achat de 120 000 t de blé russe. Même si la France restait bien positionnée, le coût du frêt plaidait en faveur de l’origine russe. A noter que les prix en Russie sont en train de remonter par rapport aux derniers appels d’offres. Les opérateurs s’accordent toutefois à dire que les origines françaises pourront tirer leur épingle du jeu à l’export en raison du tarissement des offres agressives venant de la mer noire et d’un effet récolte qui se dilue peu à peu.

A surveiller, l’Inde qui pourra rester dans la course en raison de stocks importants. Ce pays pourrait être compétitif vers les pays du Moyen-Orient.

En naviguant toujours autour des 200 €/T sur l’échéance Janvier 2014, les cours terminaient finalement la journée d’hier à 203.75 €/T, en baisse de – 0.25 €/T par rapport à la veille.

A Chicago, le blé s’affichait en hausse de + 8 cents par rapport à la clôture de la veille sur le niveau des 6.5025 $/boisseau sur l’échéance décembre 2013.

Colza

Malgré des activités de récoltes et de meilleurs rendements qu’attendus, les cours US baissaient de manière conséquente, en occultant une demande sur la scène internationale toujours bien présente. La Chine rafle beaucoup de volumes ces derniers jours.

Les semis de soja en Amérique du sud progressent bien, avec des farmers sur la défensive sur leurs ventes de soja en raison d’un contexte économique très défavorable. Cette rétention des ventes se fait dans un contexte où les récoltes sont très bonnes, ce qui pourrait libérer des volumes conséquents dans les semaines à venir.

On notera que Oil World prévoit que la production mondiale pourrait atteindre les 286,5 millions de tonnes en 2013/2014, soit une hausse de + 5 millions de tonnes par rapport la précédente estimation.

Les cours du colza sur Euronext marquaient de nouveau un fort recul de -5.25 €/T venant ainsi se placer sur le niveau des 372.25 €/t sur l’échéance Février 2014.

Outre atlantique, le soja US marquait une nouvelle baisse de – 11.25 cents à 12.7525 $/boisseau sur l’échéance Janvier 2014.

Maïs

Les contrats du maïs ont été sous pression, influencés par les activités de récoltes. L’activité restait néanmoins faible car peu de marchandises sont disponibles en raison des conditions climatiques humides encore bien présentes sur de nombreuses régions.

Le rejet par la Chine d’un bateau de maïs US et des offres ukrainiennes toujours agressives venaient mettre la pression sur les cours US, qui naviguent toujours près des plus bas depuis 3 ans.

Les cours du maïs restaient également toujours sous pression depuis la fin de semaine dernière en raison de la proposition de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) de réduction du mandat de l’éthanol, une première depuis la loi de 2007.

Les cours du maïs sur Euronext s’affichaient à l’équilibre par rapport à la clôture de la veille sur le niveau des 172.75 €/T sur l’échéance Janvier 2014.

Le maïs US pour sa part s’affichait en hausse de + 5.75 cents à 4.1775 $/boisseau sur l’échéance Décembre 2013.

Cliquez ici pour découvrir Inter-Agri en vidéo

www.inter-agri.com
contact@inter-agri.com
Publicités

Poster un COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s