VENDRESONBLE

L'analyse technique des marchés à terme des matières premières agricoles

@interagri : Crainte en Argentine & retour de la demande chinois e entraine une nette hausse du blé sur les bourses mondiales.

inter-agri.com

Cliquez ici pour regarder la vidéo de présentation de la plateforme Inter-Agri !

Au niveau des donnés externes, on notera que la croissance de l’économie chinoise s’est établie à 7,8% au troisième trimestre 2013, marquant sa première accélération après deux trimestres de ralentissement, a annoncé vendredi le gouvernement

Blé

Sur le marché à terme d’Euronext, l’échéance Novembre 2013 se positionnait sur le niveau des 204.50 €/T, soit une forte progression de + 5 €/T par rapport à la clôture de jeudi soir et ce, malgré la progression de la parité €/$. Le seuil technique et psychologique des 200 €/T a donc été franchi de manière franche, ouvrant ainsi un nouveau potentiel de hausse.

Des achats très certainement d’ordre technique au niveau du passage des 200 €/T sont venus appuyer la progression des cours. Les volumes échangés vendredi dernier ont été significatifs avec un peu plus de 30 000 lots traités. Cette progression est d’autant plus impressionnante que peu d’activité est à relever sur le nord communautaire ou sur les zones portuaires.

Pour prendre un peu de recul sur l’évolution des prix du blé, on rappellera que les prix ont donc engrangé désormais +20 €/T depuis les plus bas de campagne de la mi-aout. Sur le marché de Chicago, le blé s’affichait en progression de + 19 cents pour venir se placer sur le niveau des 7,0575 $/boisseau sur l’échéance Décembre 2013.

La hausse des cours du blé est d’autant plus importante que des points majeurs ont été dépassés à la fois sur Euronext et le CBOT.

Le blé parvenait à s’orienter en nette hausse sur Euronext et le CBOT, en raison de la conjonction de plusieurs facteurs :

D’une part, les semis des blés d’automne sont toujours retardés en Ukraine et en Russie par les pluies, ce qui fait craindre une forte diminution des emblavements.

D’autre part, le manque d’humidité en Argentine pourrait en effet diminuer le potentiel de production de blé. Le ministère de l’agriculture argentin estime leur production à 8,8 millions de tonnes (MT), bien en dessous de la prévision de l’USDA qui est de 12 MT. Avec ces perspectives revues à la baisse les opérateurs se demandent si ce pays ne pourrait pas de nouveau comme par le passé limiter ses exportations et revenir par la même occasion donner un peu de vigueur aux cours du blé. Localement, son voisin le Brésil reste en effet dans l’hémisphère sud le plus gros acheteur et devrait donc se tourner vers d’autres sources d’approvisionnement.

Enfin, on notera également que la grève du CN au Canada fait toujours craindre un ralentissement des exportations au départ de ce pays.

Les zones de résistance ont été dépassées en céréales mais l’absence de boussole en raison du manque de rapport des administrations US, en lien avec les restrictions budgétaires aux USA maintient les opérateurs prudents. Les prix restent donc sur des zones charnières de marché.

Colza

Les prix du maïs et du soja demeurent sous la pression du battage qui progresse dans le Midwest.

Sur le marché à terme d’Euronext, l’échéance Novembre 2013 s’affichait sur le niveau des 378 €/T, soit une hausse de + 1.50 €/T par rapport à la veille. Les cours des graines de soja US s’affichaient en légère baisse de – 2 cents à la clôture sur le niveau des 12,9125 $/boisseau sur l’échéance Novembre 2013.

Maïs

Les volumes restant à commercialiser sont toujours réduits en raison des récoltes qui tardent. Les prévisions météo restent pour le moment au centre des préoccupations dans le Midwest américain, les récoltes s’intensifiant actuellement. Les pluies auraient retardé les récoltes.

Dans l’hexagone, le manque de disponibilités sur le physique français reste d’actualité en raison du retard de la récolte. En suivant son acolyte, les cours du maïs ont également bénéficié de rumeurs d’achats de la part de la Chine.

Sur le marché à terme d’Euronext, l’échéance Novembre 2013 terminait la séance de vendredi soir sur le niveau des 177 €/T, soit une hausse de + 2.50 €/T par rapport à la veille. Outre atlantique, le maïs échéance Décembre 2013 clôturait à 4,4150 $/boisseau, soit un niveau en baisse de – 1.50 cents.

Aperçu de la plateforme Inter-Agri

Compte Producteur

Aperçu compte Organisme Stockeur

Youtube :

En renseignant seulement vos coordonnées !

Aperçu de la plateforme Inter-Agri

Compte Producteur

Aperçu compte Organisme Stockeur

http://www.inter-agri.com

Publicités

Poster un COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s