VENDRESONBLE

L'analyse technique des marchés à terme des matières premières agricoles

@interagri : Reprise des cours des commodities

inter-agri.com

L’euro montait nettement face au dollar hier, débridé par la résolution de la crise politique en Italie et par les propos du président de la Banque centrale européenne. Ceci venait pénaliser les origines européennes sur la scène de l’exportation. La crise budgétaire aux Etats-Unis persistait hier où les membres du congrès ont quitté une réunion avec Barack Obama en constatant de nouveau leur désaccord.

Blé

L’inquiétude majeure quant à la météo des prochains jours se porte sur la situation sur le Midwest qui conditionnera certainement l’orientation des cours pour les semaines à venir, dans l’attente de plus amples informations sur les récoltes de l’hémisphère sud.

Des doutes commencent à s’installer concernant le volume de récolte en blé en Argentine en lien avec des températures très basses dernièrement. Ceci pourrait en effet réduire la présence de ce pays sur la scène export et ramener un peu de tension sur la scène internationale, surtout que l’ensemble des opérateurs ont désormais les yeux tournés vers l’hémisphère sud. Dans ce contexte, le Brésil qui achète généralement tous ses besoins de blé en Argentine pourrait compenser en achetant du blé US ou Canadien.

Le blé continue sa progression en raison d’une bonne demande à l’exportation. Les États-Unis ont déjà mis en vente près de 15 millions de tonnes de blé vers l’exportation, soit 50 % du total prévu pour la campagne 2013-14.

Le marché progressait hier également suite à des échos de possibles achats provenant de Chine et ceci participait à la bonne tenue des cours de céréales hier.

Les cours du blé sur l’échéance Novembre 2013 se plaçaient hier sur le niveau des 192.75 €/T, soit une hausse de +2.50 €/T par rapport à la veille. Le marché regardera avec attention le franchissement de la zone actuelle, qui pourrait ouvrir le chemin vers les 200 €/T.

A Chicago le blé s’affichait également en hausse de + 4.75 cents par rapport à la veille sur le niveau des 6.86 $/boisseau sur l’échéance décembre 2013, soit un plus haut niveau depuis plusieurs mois.

Colza

Les cours des oléagineux restent sous la coupe des incertitudes macro-économiques et des volumes qui s’annoncent comme records en nouvelle campagne dans l’hémisphère sud. Malgré le coup d’arrêt de l’incorporation de l’éthanol dans les carburants européens, les cours européens réagissaient à une éventualité émanant de Bruxelles concernant une taxe à l’importation de biodiésels argentins et indonésiens. Ceci avait pour conséquence une envolée des cours sur le marché à terme parisien.

L’agence FC stone mettait à jour son estimation de production de soja US à jour à 3,163 milliards de boisseaux et un rendement de 41,4. Les estimations de l’USDA en septembre dernier étaient de 3,149 milliards et 41,2 bpa.

Le Groupe Linn pour sa part dans sa récente estimation prévoit une production de soja US à 3,184 milliards de boisseaux.

Le colza sur le marché à terme s’affichait sur le niveau des 365 €/t sur l’échéance Novembre 2013, soit un niveau en forte hausse de + 7.50 €/T par rapport à la veille. Outre atlantique, les graines du soja US sur l’échéance Novembre 2013 clôturaient la journée d’hier en hausse de + 5.75 cents soit 12,7375 $/boisseau.

Maïs

Les prévisions météo du Midwest continuent de dicter les prix au global des commodities. Avec une saisonnalité normale du marché, les prix devraient s’effriter jusqu’au mois de novembre, à moins d’un incident climatique majeur.

Le rapport hebdomadaire américain sur l’éthanol montre une hausse de production de + 43 000 barils/jour à 875 000 barils/jour. Dans le même temps les stocks baissent de -104 000 barils à 15,51 million de barils, signe positif pour une progression des cours. Malgré le shutdown aux USA, l’agence de l’énergie US est l’organisme gouvernemental qui dispose de fonds de report pour fonctionner pendant moins pendant jours. La question est cependant toujours sérieuse concernant les rapports de l’USDA qui guident fortement les cours des matières premières agricoles. Sans retour à la normale la volatilité devrait être de mise.

Les prix du maïs européen se plaçaient sur l’échéance Août 2013 à 168.25 €/t, soit un niveau en hausse de +2.25 €/T par rapport à la veille. Les cours US s’affichaient pour leur part à l’équilibre par rapport à la veille sur l’échéance décembre 2013 à 4.39 $/boisseau.

Youtube :

En renseignant seulement vos coordonnées !

Aperçu de la plateforme Inter-Agri

Compte Producteur

Aperçu compte Organisme Stockeur

http://www.inter-agri.com

Publicités

Poster un COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s