VENDRESONBLE

L'analyse technique des marchés à terme des matières premières agricoles

Inter-Agri : Publication du rapport mensuel de l’IGC sur les bilans mondiaux

inter-agri.com

Les conditions météorologiques continuent de faire la pluie et le beau temps sur le marché des grains. Pour le moment la météo arrive à engendrer quelques soubresauts sur les prix sans pour le moment changer grandement la situation. Les cours restent en effet aux alentours de leur plus bas depuis plus d’un an.

Les avis sont partagés quant à savoir si les chiffres du prochain rapport USDA sur les stocks trimestriels du 30 septembre prochain vont être supérieurs ou inférieurs au dernier rapport. Il est vrai que la météo est très changeante avec des conséquences sur les rendements difficiles à évaluer. Les ventes hebdomadaires américaines à l’exportation ont été bonnes avec 620 000 tonnes en blé, 640 000 tonnes en maïs et 2,82 millions de tonnes en soja.

Au niveau des données externes, on notera que l’euro baissait légèrement hier face au dollar. Ceci venait avantager notre compétitivité sur la scène internationale.

On notera que l’IGC mettait à sour ses bilans au niveau mondial : voir ci dessous

Source : IGC

Blé

Les cours évoluaient en légère hausse hier, mais toujours proches des niveaux les plus bas en nouvelle récolte depuis près d’un an. Il sera intéressant de savoir si les acheteurs reviennent aux achats afin de couvrir en partie leurs besoins. Les récoltes en cours au Canada font état de bons rendements avec une qualité qui semble au rendez-vous.

Les opérateurs continuent d’attendre l’avancée des cultures dans l’hémisphère sud. En effet la reprise d’un mouvement de hausse ne pourrait s’effectuer sans de nouveaux éléments haussiers venant de l’hémisphère sud. C’est dans ce contexte que les craintes concernant la sécheresse et le gel en Argentine sont à suivre de très près. Des doutes commencent à s’installer concernant le volume de récolte en blé en Argentine en lien avec des températures très basses dernièrement. Ceci pourrait en effet réduire la présence de ce pays sur la scène export et ramener un peu de tension sur la scène internationale, d’autant plus que l’ensemble des opérateurs ont désormais les yeux tournés vers l’hémisphère sud. Dans ce contexte, le Brésil qui achète généralement tous ses besoins de blé en Argentine pourrait compenser en achetant du blé US ou Canadien. A suivre…

On notera que le Conseil International des Céréales soulevait son estimation de production en blé dans le monde de + 2 millions de tonnes à 693 millions de tonnes.

Les cours s’affichaient en légère hausse de + 0.50 €/T sur le marché à terme échéance Novembre 2013 à 191,25 €/T. A Chicago, le blé s’affichait en hausse de + 7.75 cents par rapport à la clôture de la veille sur le niveau des 6.7825 $/boisseau sur l’échéance décembre 2013.

Colza

Si le contexte fondamental se détend peu à peu avec l’arrivée des récoltes de l’hémisphère sud, attendues sur de bons niveaux, le contexte économique européen quant à lui continue de peser sur la dynamique de la consommation mondiale. Alors que les récoltes sont attendues sur de bons niveaux, les cours du colza sont d’autant plus malmenés dans un contexte de plafonnement de l’incorporation de biocarburants dans l’union européenne et de la fermeture de deux usines de trituration de Saipol. C’est également le doute sur une croissance morose en Chine cette année qui malmène le marché.

Le soja US est sous pression en raison des pluies sur certains états du Midwest, avec des anticipations cela permettra d’améliorer les rendements, même si les pluies parviennent tardivement.

Sur l’échéance Novembre 2013, le prix de la graine de colza s’affichait en légère baisse par rapport à la veille de – 0.75 €/T à 364.25 €/T. Outre atlantique, le soja marquait une baisse de – 5 cents à 13.1675 $/boisseau sur l’échéance Novembre 2013.

Maïs

En France, les transactions demeurent limitées en cette fin de campagne. Les volumes restant à commercialiser sont réduits et poussent les opérateurs à se concentrer progressivement sur les perspectives des nouvelles campagnes. Les prévisions météo restent pour le moment au centre des préoccupations dans le Midwest américain, les récoltes s’intensifiant actuellement.

Sur le marché européen, le maïs s’affichait en hausse de +0.75 €/T par rapport à la veille à 169 €/T sur l’échéance Novembre 2013. Le maïs US pour sa part s’affichait en légère hausse de + 2 cents à 4.5675 $/boisseau sur l’échéance Décembre 2013

Cliquez ici pour découvrir Inter-Agri en vidéo

Aperçu de la plateforme Inter-Agri

Compte Producteur

Aperçu compte Organisme Stockeur

http://www.inter-agri.com

Publicités

Poster un COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s