VENDRESONBLE

L'analyse technique des marchés à terme des matières premières agricoles

VENTE RECOLTE BLE 2013 SUIVI 2

Ce post a pour but de vous expliquer ma précédente décision.

Pourquoi acheter des CALLS?

Cette opération n’a pas pour but de protéger le valorisation de la récolte de 2014 mais de profiter d’une hausse des cours du blé.

Des éléments techniques militent pour une possible remontée des cours et je compte en tirer profit en prenant un risque mesuré.

Cette position représente moins de 1% de la valeur totale des 100 T de blé.

Je vous expliquerai dans mon prochain post les éléments techniques qui ont motivé mes achats de CALLS.

Pourquoi opérer sur le CBOT?

Tout simplement pour la liquidité et la possibilité de monter des stratégies d’options plus complexes que sur Euronext.

Chicago est aussi le marché de référence. C’est un peu comme si on compare le Dow Jones au Cac.

Les courtiers à proposer le CBOT sont aussi plus nombreux et plus compétitifs sur le CBOT.

On me dira que le marché a ses spécificités et que ce n’est pas logique. Oui je suis d’accord mais c’est le meilleur compromis pour moi et là je cherche plutôt à prendre une position de trading. Pour couvrir mes positions, j’interviendrai plutôt sur Euronext.

Pourquoi une position de 400T?

Mes 3 CALL800 m’ont couté à peine 1800 € soit moins de 1 % de la valeur actuelle de ma récolte. Ici je ne résonne pas en volume à couvrir mais prendre un risque calculé. Prendre un risque de 1 % me semble raisonnable. Je vous expliquerai dans un prochain article les règles de gestion de capital que j’utilise.

Forcément pour une opération de couverture, je prendrai davantage en compte le volume de ma récolte. Mais ça on on aura peut être l’occasion de le voir ultérieurement.

Publicités

17 réponses à “VENTE RECOLTE BLE 2013 SUIVI 2

  1. Anonyme 17/09/2013 à 19:06

    merci pour ces commentaires.
    Agrow

  2. aja89 12/09/2013 à 21:14

    Salut Mike,
    dans ton soucis de couverture, tu devrais commencer par exposer les bases du « money management » Cela faciliterai pour beaucoup la compréhension de ta stratégie que je trouve très innovante, voir même osée !
    en ce qui concerne le support choisi (le wheat), n’oublie pas de protéger la parité… l €/$ va bouger dans les semaines qui arrivent.
    d’autre part le CORN présente un meilleur ratio gain dans le rebond que tu envisages.
    enfin pour tes calls 779$ sera déjà un bon TP
    AJA89.

    • Mikael 13/09/2013 à 08:00

      Le Money Management fera l’objet d’un prochain article justement. Bien vu.
      J’ai choisi le wheat pour rester sur le le marché du blé. Mais je partage entièrement ta remarque, on pourrait même à l’extrême aller sur le pétrole ou l’or. Néanmoins il est préférable de se restreindre à un nombre limité de sous-jacent. 3-4 maxi pour un averti et un seul pour un débutant. Après le blé, c’est la matière première qui concerne le plus d’exploitants et c’est aussi la raison de mon choix.

  3. Mikael 10/09/2013 à 12:42

    oui bonne remarque. me suis planté d’une virgule oups!!! Mais comme je veux construire une stratégie en vendant d’autres options, je devrais rééquilibrer mon risque vers les 1%…

  4. Anonyme 09/09/2013 à 06:40

    bonjour,
    je suis également attentif à tous les travaux réalisés par Mikael et heureux de suivre « vente recolte blé »
    didier

  5. Anonyme 09/09/2013 à 05:22

    autre Remarque , l’échéance juillet est choisi pour limiter la mise ou y a t’il une autre raison?

    polo

  6. Anonyme 09/09/2013 à 05:20

    autre Remarque ,les calls sur juillet c’est pour limiter la mise de depart ou bien il y a une autre raison?

    polo

  7. Anonyme 09/09/2013 à 05:12

    bonjour Mikael
    je suis toujours tres interessé de te suivre et je sent que mes connaissances de base vont tres vite etre depassées
    cependant pour moi en mathematique tu utilise 10% de la valeur actuel de tes 100 tonnes et non 1%

    polo

    • Mikael 12/09/2013 à 08:14

      pour te donner une réponse, mon but est de monter une stratégie à base d’options qui s’appelle le bear call spread qui consiste à la vente d’un call à la money et l’achat d’un call en dehors de la monnaie. Pour optimiser ma position j’ai commencé à acheter le call car mon sentiment est que les cours peuvent remonter vers 800 $. Si mon scénario se réalise je vendrais des call 790 à la monnaie. Mon risque maxi est donc de 10 $ soit 500 $/contrat soit 380 € par contrat. Je serai donc bien à un risque inférieur à 1 %. En revanche j’essaye de monter cette statégie patte par patte et pour l’instant il me manque la deuxième patte qui est la vente de call 790. Je prend un risque supplémentaire en supposant que les cours remontent mais j’ai plus d’un an pour ajuster le tir.

      • Anonyme 12/09/2013 à 19:16

        si je te suis bien contrairement a tes dire plus haut tu espere une hausse du marché!
        je me rappelle d’une formation oda ou il a été dit de ne jamais commence par acheté un call si l’on n’a pas une solide formation car c’est tres risqué et c’est ce que tu fera plus tard !

        je suis vraiment pas a la hauteur ( je suis tres prudent) mais je continuerait a te suivre attentivement

        polo

        • Mikael 13/09/2013 à 08:51

          oui je pense que des éléments techniques militent pour une hausse du marché prochainement qui s’apparente plus à un retracement du mouvement baissier en fait. Le fait d’intervenir avec des options me laisse une plus grande liberté pour gérer ce scénario et un meilleur contrôle sur le risque.

          Concernant l’achat de call, ODA a raison et en même temps pas tout à fait.
          Tout dépend de la nature de ta position face au marché.
          Si tu es producteur de blé, on dit que tu es « LONG » face au marché si tu es dans le cas suivant: culture « en terre », récolte stockée, achat de contrat à terme.
          A l’inverse, tu seras « COURT » face au marché dans les cas suivant: vente à terme sans culture en terre ou stockée ou position acheteuse à terme.
          Tu seras « NEUTRE » si tu n’est pas engagé à l’achat ou à la vente sur le marché ou si tes position acheteuse sont couvertes entièrement par des positions vendeuses et inversement.

          Après il faut différencier si tes décisions et tes prises de positions sont de nature HEDGING ou TRADING.
          Le HEDGING consiste à prendre des positions sur le marché afin de protéger tes intérêts financiers.
          Le TRADING consiste à prendre des positions sur le marché dans le but de gagner de l’argent.
          Les instruments sont les mêmes mais la nature de l’objectif est très différent selon que l’on fait une opération de HEDGING ou de TRADING.

          Mon achat de CALL est une opérations de TRADING car je cherche à gagner de l’argent mais la contrepartie est que j’augmente mon exposition face au marché et mon risque puisque je suis LONG face au marché (rappel: j’ai stockée 100 T de blé de ma récolte 2013).
          En revanche mon achat de CALL serait une opération de Hedging si j’étais COURT face au marché. Concrètement si je suis éleveur aux USA et que je dois acheter 100T de blé physique pour nourrir mes bêtes jusqu’à la fin de l’année et bien je suis COURT face au marché et non NEUTRE et mes achats de CALL serait alors une opération de HEDGING afin de protéger mon prix d’achat de blé.

          Après l’achat d’un CALL est moins risqué que l’achat du contrat à terme correspondant car le risque est limité à l’investissement de départ. Donc c’est risqué mais modéré pour moi à moins de prendre des positions d’une taille excessive par rapport à ses moyens mais là on aborde les questions de gestion de capital ou de MONEY MANAGEMENT. Je reviendrais d’ailleurs sur ce dernier point prochainement.

          L’humilité et la prudence sont deux vertus à cultiver sur les marchés mais elle ne doivent pas te paralyser dans ton apprentissage et sa mise en oeuvre.

          Je tiens à préciser que mes articles sur le suivi de vente ne sont en rien des conseil ou des préconisations. Mon but est juste de vous décrire et d’expliquer ce que je fais par rapport à un cas précis. Si on était 10 à démarrer le même cas en même temps, il y aurait 10 gestions différentes. Je voulais prendre un angle plus pragmatique pour aborder le thème de la gestion de la commercialisation.

          • Anonyme 15/09/2013 à 11:51

            merci pour tes explications mike
            mais je me suis trompé d’après oda il est dangereux de commencer par vendre un call!!!
            ce que tu fera puisqu’il sera a un strike different du call que tu détiend déjà!

            j’aime apprendre et te suit attentivement
            merci

            polo

            • Mikael 15/09/2013 à 14:44

              Ah oui ça me semblait bizarre encore ce conseil!
              Vendre un call sec peut être dangereux si on ne maîtrise pas le risque associé.
              Vendre un call si on possède déjà un autre call ou le sous jacent correspondant a un risque limité

Poster un COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s